1. Présentation de cap d’Agde = histoire de la naissance de Cap d’Adge et son camp de naturisme, son développement et Cap d’Agde vu par les autres pays du monde

situé aux abords du fleuve Hérault le Cap d’Agde et ses composantes, les quartiers d’Agde, de Grau d’Agde et de Tamarissière vivent sur les pentes d’un cratère, celui du volcan du Mont saint-Loup. C’est peut-être ce passé tout feu tout flamme qui rend la ville explosive lors des vacances estivales ! Le village d’origine médiévale est encore lové autour de ses monuments du XIIeme siècle aux couleurs anthracite, d’où son nom de perle noire du Languedoc Roussillon. La station balnéaire est créée sur une partie non urbanisée dans les années 70 pour répondre aux exigences, ho ! combien lucratives de l’économie touristique estivale.

  • Un village à l’histoire millénaire mouvementée

Seul ou accompagné, vivez les aventures des communautés grecques qui s’installèrent là quelques siècles av. J.-C. puis la vie des pêcheurs, guerriers, nobles ayant fait fortune (ou pas) ici, au moyen-âge et à la Renaissance. Faites une balade au parc de « Belle Isle », sous les murs du château Laurens puis entrez dans la Cathédrale Saint-Étienne de style roman lovée dans les remparts qui enferment un dédale de ruelles ombragées ; remparts datant pour une part de la période antique (-600 ans) et médiévale pour une autre part. C’est ici, au cœur de ville que fut mise au jour une glacière qui fonctionne comme un frigo : pour la conservation des aliments, mais également comme une façon de refroidir les personnes fiévreuses. La chaleur des corps à Agde on connait bien !

La fontaine de la Belle Agathoise (elle ne fait pas de naturisme)

La fontaine de la Belle Agathoise (Agathé ou Agde de son nom) et ses lions est une allégorie de la cité antique. Elle représente une déesse bienfaitrice de la ville que trois lions protègent en attendant de pouvoir grignoter leurs ennemis. L’artiste à qui on doit ce chef-d’œuvre sculpte également le buste du corsaire Claude Terrisse, un philanthrope dont la fortune sera distribuée aux pauvres de la ville. Comme quoi le crime légal paie parfois ! Passons directement au 20eme siècle, dans les années 70 exactement pendant lesquelles les décideurs politiques décident d’urbaniser la partie déserte attenante aux trois lieux dits où vivent les habitants.

  • Le naturisme à Agde, simplement naturel !

Une définition, « le naturisme est un mode de vie dont l’une des composantes est la pratique collective du nudisme. Il se base sur l’idée du retour à l’état naturel ». Le naturisme est une façon de concevoir la vie dans une communauté. L’apparence de corps ne créant plus cette barrière sociale créée par le matériel que sont les vêtements par exemple. Cet ensemble de valeurs acceptées dans le Village du Cap d’Agde comme ailleurs confère une légitimité au naturisme. Ici on ne pense pas en termes de voyeurisme ou d’exhibitionnisme. Le bien-être du corps nu au contact de la mer, du soleil, du sable, est la priorité des priorités. Ses vertus pour l’équilibre physique et moral, ainsi que la « zénitude » qu’il procure sont reconnus dans le nord de l’Europe depuis des temps immémoriaux. Pays dans lesquels la tolérance entre les sexes, les communautés, accroissent aussi le respect de soi. Dans le naturisme le plus pur, il n’y a plus de place au paraître.

Le Village : une histoire simple

PORT AMBONNE puis HELIOPOLIS naissent de la volonté de deux frères : Paul et René OLTRA. En juillet 1971, la première résidence du village naturiste signé du nom de l’architecte François LOPEZ qui travaille sous l’égide de jean Le Couteur ouvre et fait fureur dans le monde encore très conservateur de l’architecture de la région ! Cet urbaniste réalise PORT AMBONNE puis HELIOPOLIS en 1975. La station balnéaire est construite dans le respect de la veine architecturale locale. Le centre naturiste, un peu excentré prend une forme révolutionnaire de croissant, comme certains immeubles des stations de montagne. La forme « gradins-terrasses » ouverte sur la mer de Port-Ambonne sera vite adoptée par les touristes du monde entier. Héliopolis sort de terre en 1975.

Quelques chiffres, mais pas trop ?

Un à deux millions de personnes pratiquent le naturisme en France dont plus de 600 000 français. Le Cap d’Agde est l’un des plus importants sites naturistes de France. Sur plus de 2 km de plage méditerranéenne, le complexe naturiste a défrayé la chronique pendant des années avant de devenir une destination familiale dans une sélection d’hébergements et pour couples libertins dans des hôtels et des sites dédiés. La palette d’hébergements est la complète et comprend des campings, gîtes, hôtels, appartements… Le village est doté de tous les services imaginables étant donné la spécificité des lieux : restaurants, commerces, équipements de loisirs, port de plaisance avec capitainerie, services publics, services de santé… Les plages naturistes du Cap d’Agde sont le meilleur vecteur de l’économie du village et des alentours. Elles sont au nombre de trois et parfaitement surveillées (deux postes de secours). Il s’agit de :

  • La plage La Méridienne
  • La plage Le Galion
  • La plage Paralia Beach Club

Toutes sont équipées de restaurants et du confort le meilleur pour naturistes exigeants.

Les hébergements naturistes

Tous les types d’hébergements sont présents sur le village, nous l’avons dit plus haut. Leur environnement et leurs dispositions s’adaptent à toutes les formes de vacances naturistes : familles, couples hétéro et gays. Le but est de passer des moments de relaxation au sein d’une nature qui se donne à vous en toute liberté. Ici on évoque d’abord la convivialité et le respect de soi et des autres. C’est le royaume de la fête dès que la nuit tombe, mais pas toujours.

Quelques règles à connaitre sur le naturisme

L’accès au village naturiste est réglementé de mars à mi-octobre pour ne pas trahir les codes en vigueur respectés par les vrais naturistes. Dès votre arrivée un badge garantit votre accès au village dans lequel la nudité intégrale est la seule qui soit en harmonie avec l’attitude des autres naturistes. Les interdictions sont de bon sens : ne pas filmer ou photographier les personnes autour de vous pour des raisons que tout le monde peut aisément comprendre. Surtout depuis la généralisation des réseaux sociaux et de leur utilisation parfois dévastatrice. Bon à savoir : les naturistes se donnent rendez-vous le 31 décembre pour le dernier bain avant le réveillon ! Nous on préfère l’été, la chaleur, la bronzette et les couples libertins.

FinderLib